Accueil  /  Tout savoir sur la Tour Eiffel  /  Dossiers thématiques

Le 1er étage de la tour Eiffel


Les espaces publics et les bâtiments se sont transformés en fonction des besoins d'exploitation, des attentes des visiteurs et de l'évolution du tourisme. Avant 2014, 1937 et le début des années 1980 sont les deux étapes marquantes des transformations en profondeur.

  • Les pavillons
  • Les embarcadères pour les ascenseurs
  • La galerie extérieure
 

En 1889, l'ornementation surchargée du premier étage tend à le fondre dans le décorum général de la Tour.


L'intervention d'André Granet en 1937 cherche à réduire l'impact de la galerie et des pavillons sur la perception générale de la Tour, pour dégager la vue panoramique.

Celle de François Dhôtel en 1981, jouant sur les façades miroirs et la peinture ton sur ton, cherche davantage à se fondre dans le paysage de la construction.

En 2014, Alain Moatti propose une expérience augmentée de la tour et de Paris, en imaginant des pavillons sous l’influence des piliers de la tour grâce à une architecture oblique et transparente.

pavillons-1900masque photo
1900
pavillons-1981masque photo
1981
1er etage 10 2014  E.Livinec - SETE 30masque photo
2014




Confrontés à une fréquentation toujours plus grande du public, les embarquements aux ascenseurs ont été de nombreuses fois remaniés.

A l'origine, ils sont à ciel ouvert, sans protection contre les intempéries. Le nombre, le sens de montée varient selon les piliers et les époques.

Les formes se succèdent : escaliers droits, balancés ou en fer à cheval...

En 1981, François Dhôtel réalise des "pagodes" en verre et métal pour abriter le public et offrir de meilleures conditions de travail au personnel.

En 2014, la transparence s’invite dans les embarcadères qui s’ouvrent sur la tour tout en continuant à protéger les visiteurs et le personnel du monument.
escalier1900masque photo
1900
escalier1981masque photo
1981
1er etage 09 2014  E.Livinec - SETE 40masque photo
2014




La galerie extérieure a conservé au fil des années sa fonction de rue aérienne, offrant une vue panoramique sur le toit de Paris.

Le passage supérieur situé entre la façade des pavillons et la galerie périphérique a disparu avec la construction des pavillons de 1981.

Dans le cadre de la rénovation de l’étage de 2014, la galerie extérieure se dote d’un véritable parcours muséographique. Écrans, dalles tactiles, vitrines, albums numériques, reprographies d’objets… permettent de découvrir tous les aspects souvent méconnus de la tour Eiffel.



galerie1900masque photo
1900


galerie1981masque photo
1981
1er etage 09 2014  E.Livinec - SETE 31masque photo
2014


 

Je retourne
tout en haut