Accueil  /  Tout savoir sur la Tour Eiffel  /  La Tour Eiffel dans le monde

La Tour Eiffel dans le monde

« Regard, objet, symbole, la Tour est tout ce que l’homme met en elle, et ce tout est infini. Spectacle regardé et regardant, édifice inutile et irremplaçable, monde familier et symbole héroïque, témoin d’un siècle et monument toujours neuf, objet inimitable et sans cesse reproduit… » (Roland Barthes, La tour Eiffel, Delpirre éditeur 1964).
Tour la plus haute du monde à sa construction elle a été imitée dans divers lieux du monde. Dépassée en hauteur par les grandes tours d’aujourd’hui, elle reste néanmoins unique.

 

Un des monuments les plus connus et imités au monde

Symbole de Paris et de la France, la tour Eiffel est l’un des monuments les plus connus au monde et celui dont la silhouette est la plus représentée.

En 1889, date de l’inauguration de la Tour, l’obélisque de Washington avec 169 mètres de haut détient depuis quatre ans le record du monde. Il faudra attendre plus de quarante ans pour voir la Tour détrônée par le Chrysler Building à New York (319 m,) dépassé en 1949 par l’Empire State Building (381 m). Aujourd’hui, nombreuses sont les tours atteignant des hauteurs vertigineuses comme celle de Taipei (508 mètres) et plus récemment la Burj Dubaï (828 mètres).

Mais, depuis des décennies la Tour Eiffel a aussi ses imitateurs. La plus ancienne est la tour de Blackpool située dans le Lancashire en Angleterre du nord. Construite en 1894 mesure 158 m de haut. La plus grande (165 mètres) et la plus connue est celle de Las Vegas, au Nevada. Deux villes américaines appelées Paris, au Texas et au Tennessee, ont également fait construire des répliques.

Au Japon, c’est dans la capitale, Tokyo, qu’une tour ressemblant à celle d’Eiffel, haute de 333 mètres a été érigée en 1958 et peinte en rouge et blanc. Deux répliques de la Tour Eiffel ont été édifiées en Chine. Une dans un parc d’attractions à Shenzhen au sud-est du pays, et l’autre à Tianducheng à côté de Hangzhou. Cette dernière est une reproduction à l’échelle 1/3 de l’originale et pèse plus de 1 000 tonnes. On en trouve des copies en Europe comme celle de Prague (60 mètres de haut) située au sommet de la colline de Petrin. En Roumanie, à Slobozia, il en existe une copie mesurant une cinquantaine de mètres de haut, tout comme celle située à Parizh, au sud du massif de l’Oural, en Russie. À Lyon-Fourvière, la partie haute de la Tour est également reproduite.Tableau compartif des hauteurs des plus grandes tours dans le monde

La tour Eiffel multipliée

Ses reproductions de toutes sortes ont fait de la Tour l’un des « objets » les populaires du monde. Unique et singulière, la Tour est néanmoins multipliée à l’infini, sous les formes les plus variées. Objets d’art, souvenirs « kitch » ou créations originales, on en trouve dans le monde entier.

Depuis quelques années les créateurs de mode et les designers s’en sont emparés, faisant aujourd’hui de la tour Eiffel une icône glamour et « branchée ».

Je retourne
tout en haut