Accueil  /  Tout savoir sur la Tour Eiffel  /  Les illuminations

Les grands moments lumineux de l'histoire de la tour

Les illuminations

 

La tour Eiffel a de tous temps été l’objet d’une mise en lumière à caractère festif. Au travers des renouvellements constants des sources d'illumination artificielle, la Tour a aussi depuis l’origine profité des dernières innovations en matière d'éclairage : du gaz à l'électricité, des lampes à incandescence à celles au néon en passant par celles au sodium à haute pression, et récemment les leds.

  • 1889 : Le soir de son inauguration, 10 000 becs de gaz soulignent les arbalétriers et les plates-formes. Deux projecteurs au sommet éclairent les monuments de Paris. Le phare bleu-blanc-rouge du sommet est le plus puissant du monde.

  • 1900 : L’éclairage devient électrique. 5 000 ampoules dessinent les arêtes et les arcs décoratifs de la Tour.

  • 1907 : Une horloge géante de 6 mètres installée au deuxième étage donne l’heure en chiffres lumineux.

  • 1925-1936 : Grâce à André Citroën, une féerie lumineuse de 250 000 ampoules de couleur habille le monument. Le nom de Citroën inscrit sur trois faces se voyait à 40 kilomètres à la ronde.

  • 1933-1934 : Une horloge de 15 mètres de diamètre indique l’heure grâce à des aiguilles formées de rayons lumineux. Elle est placée dans le « E » de Citroën.

  • 1937 : Pour l’Exposition des Arts et Techniques, un lustre gigantesque réalisé avec 10 km de tubes fluorescents est installé sous le premier étage. 30 projecteurs de marine habillent la Tour d’une lumière blanche.

  • 1958 : 1 290 projecteurs sont installés dans plusieurs fosses du Champ-de-Mars pour éclairer la Tour.

  • Noël 1978 : La Tour est décorée d’un sapin lumineux de 30 000 ampoules.

  • 31 décembre 1985 : inauguration du nouvel éclairage de la Tour, élément final du programme de restauration du monument, décidé par la Ville de Paris en 1980. La tour Eiffel est encore aujourd'hui revêtue nuitamment de cette lumière dorée, obtenue grâce à 350 projecteurs à sodium haute pression.

  • 5 avril 1997 : J-1000 avant l’an 2000, le décompte géant apparaît sur la face côté Trocadéro, au deuxième étage.

  • 1er janvier 2000 : à l’occasion du « Top de l’an 2000 » et de son spectacle pyrotechnique inoubliable,  la Tour dévoile son scintillement de 20 000 feux et arbore un nouveau phare au sommet. Le scintillement prévu à l’origine pour être éphémère, est démonté le 14 juillet 2001.

  • 21 juin 2003 : La Tour Eiffel retrouve son scintillement de diamant les dix premières minutes de chaque heure, de la tombée de la nuit jusqu’à 1 heure du matin.

  • 24-29 janvier 2004 : A l’occasion de la célébration du Nouvel An Chinois la Tour a été baignée d’une lumière rouge écarlate, grâce à un savant jeu de projecteurs extérieurs. Le coup d’envoi, donné le samedi 24 janvier, à l'issue du défilé organisé sur les Champs-Elysées, lors d’une cérémonie d’illumination en présence des Ministres français et chinois de la Culture et des Maires de Paris et Pékin est resté en place jusqu’au 29 janvier au matin, soit 5 jours, et fut visible chaque nuit de 17 heures à 7h30 ! Cette mise en lumière de la Tour Eiffel en rouge fut réalisée avec le concours d’Electricité de France.


  • 9 mai 2006 : Une Tour bleue pour les 20 ans de la Journée de l'Europe.

  • 7 septembre au 20 octobre 2007 : le rugby à l'honneur, à l'occasion de la Coupe du monde de rugby qui se déroule en France, la Tour Eiffel s'habille aux couleurs de l'ovalie. Eclairage de couleur verte, du sol au deuxième étage de la Tour, pour rappeler la pelouse, deux faisceaux verticaux lumineux et une barre transversale pour évoquer les buts, un ballon géant de 13 mètres d'envergure suspendu sous le deuxième étage à environ 80 mètres du sol arborant le logo officiel puissamment éclairé, enfin, un écran géant de 120 m2 installé sous le premier étage côté Seine pour donner les résultats de la compétition. Visiteurs du monde entier et Parisiens ont pu continuer à profiter du phare et du scintillement, maintenus pendant l'opération.

  • 30 juin au 31 décembre 2008 : La Tour  Eiffel aux couleurs de l'Europe.
    A l'occasion de la présidence française de l'Union européenne (1er juillet - 31 décembre 2008), la Tour Eiffel, en accord avec la Mairie de Paris, rend hommage à l'Europe. Chaque soir, la Tour se pare à la nuit tombée d'un habillage lumineux bleu agrémenté des 12 étoiles jaunes du drapeau européen. Le scintillement habituel les 5 premières minutes de chaque heure est maintenu.

  • 22 octobre au 31 décembre 2009 : La Tour fête ses 120 ans en offrant tous les soirs un spectacle de lumière.
Exposition Universelle de 1889 masque photo
Exposition Universelle de 1889

Publicité Citroën - 1925-1936 masque photo

Publicité Citroën - 1925-1936


Horloge de Citroën - 1933 masque photo

Horloge de Citroën - 1933


2000 masque photo
2000

Scintillement - 2003 masque photo
Scintillement - 2003

Nouvel An Chinois - 2004 masque photo

Nouvel An Chinois - 2004

Le rugby à ’honneur 2007 masque photo

Le rugby à l’honneur 2007

Couleurs de l’Europe 2008 masque photo

Couleurs de l’Europe 2008

Les 120 ans de la Tour - 2009 masque photo
Les 120 ans de la Tour - 2009
 
Je retourne
tout en haut