Comédienne en tenue d'époque à la tour Eiffel

La tour Eiffel en citations et poèmes

Vendredi 16 août 2019

Modifié le : 16/08/19

"Paris est une fête" et son emblème, la tour Eiffel, est depuis 130 ans un sujet de fascination, d’émerveillement ou de critique !

Ecrivains, poètes, philosophes, chanteuses et chanteurs, et bien sûr Gustave Eiffel : ce sont eux qui parlent le mieux de la tour Eiffel ! Voici un florilège de citations, d'extraits de romans, de poèmes ou de chansons, par ceux que la Tour a inspiré depuis sa naissance.

  • “Symbole universel de Paris, elle est partout sur la Terre où Paris doit être énoncé en image” 
    Roland Barthes
  • "La tour Eiffel figure souvent sur mes clichés, c’est incontestablement une icône avec sa structure unique et imposante. Dès qu’on la voit, on sait immédiatement que l’on est à Paris."
    Elliott Erwitt, Photographe américain.
  • "J’adore sincèrement la tour Eiffel, cette énorme masse de métal et son côté un peu punk, intemporel… perdue au milieu de la ville, elle ressemble à une plate-forme flottant en pleine mer."
    Jean Pierre Jeunet, cinéaste
  • “Nous sommes tous citoyens de la tour Eiffel”
    Jules Simon, président du Conseil sous la IIIème République
  • "La tour Eiffel est vraiment d’une laideur qui déconcerte et elle n’est même pas énorme !" 
    Joris-Karl Huysmans, Certains, 1889.
  • “J’ai quitté Paris et même la France, parce que la tour Eiffel finissait par m’ennuyer trop.”
    Guy de Maupassant, La Vie errante, 1890
  • "Regard, objet, symbole, la Tour [Eiffel] est tout ce que l'homme met en elle, et ce qui est infini. Spectacle regardé et regardant, édifice inutile et irremplaçable, monde familier et symbole héroïque, témoin d'un siècle et monument toujours neuf, objet inimitable et sans cesse reproduit, elle est le signe pur, ouvert à tous les temps, à toutes les images et à tous les sens, la métaphore sans frein..."
    Roland Barthes, La tour Eiffel, 1964
  • “Pour célébrer le Centenaire de 1789, il fallait oser dresser un monument incomparable, digne du génie industriel de la France.”
    Emile Monod, L’Exposition Universelle de 1889
  • "Je pense que la Tour est devenue une des merveilles du monde. Pour l’avoir aimée et pour le plaisir qu’elle m’a donné, je ne trouve pas de mérite de lui avoir donné depuis 1910 des multiples formes de mon amour."
    Robert Delaunay, La Tour Eiffel 1909-1910.
  • "En face de la Notre-Dame gothique, c’est le vrai clocher du Paris moderne qui se dresse au Champ de Mars. Les deux œuvres, la Tour et la Nef, sont nées du même désir, et toutes deux réalisent un rêve semblable d’exaltation surhumaine." 
    Raymond Duchamp-Villon, L’architecture et le fer, 1913.

Extraits de romans

  • "- Et puis, on l’a assez vue, la tour Eiffel !
    - On l’a trop vue !... Conservons-la, soit, mais donnons-lui un autre aspect.
    - Si on la renversait la tête en bas, les pieds en l’air ?" 
    Alphonse Allais, Le bec en l’air, 1897.
  • “La tour Eiffel grelottait dans le brouillard, on distinguait à peine ses pieds humides dans les flaques qu'un fin crachin agrandissait lentement.”
    Michel Bussi, Un avion sans elle, 2012
  • “Dans leur idée, la tour Eiffel était ce qu'il y a de plus beau au monde. Moi je crois que tout ce que les gens font est beau.”
    Beatrix Beck,  La décharge, 1979
  • "La tour Eiffel est comme une femme nue, sans ses habits, avec tout au plus du maquillage." 
    Olivier Delahaye, Le Ventre lisse, 2014.

En poésies

  • "Tour Eiffel Guitare du ciel, Ta télégraphie sans fil, Attire les mots, Comme un rosier les abeilles."
     Vicente Huidobro (1893-1948),Tour Eiffel, 1917
  • "Le moindre vent me dirige. Au lieu de remonter la Seine j’ai suivi son courant. Des patrouilles escortaient  ce poète qui allait au travail - et voici la Tour Eiffel ! Mon Dieu, quelle confiance il possédait en la gravitation universelle, son ingénieur ! Sainte-Vierge, si un quart de seconde l’hypothèse de la loi de la pesanteur était  controuvée, quel magnifique décombre ! Voilà ce qu’on  élève avec des hypothèses. Voilà réalisée en fer la corde que lance au ciel le fakir et à laquelle il invite ses amis à grimper…"
    Extrait de Jean Giraudoux, Juliette au pays des hommes, 1924
  • " ... Autour du cou charmant Eiffel
    la belle girafe en dentelle
    rendez-vous de pigeons voyageurs inconnus
    et laisse en bas l'azur éloquent choir
    au bord de l'eau...
    Le chant du Paveur"
    Jean Cocteau, Le Cap de bonne Espérance, 1919
  • "La tour Eiffel, cèdre en acier, s’élance soudain et fuit la suie, le trépignement, l’asphalte roussi." 
    Extrait de Abraham Chlonsky, Au bois de Boulogne.
  • "Bergère ô tour Eiffel le troupeau des ponts bêle ce matin." 
    Guillaume Apollinaire, Alcools Poèmes 1898-1913.
  • "Tour Eiffel d’ossements
    Catacombes aériennes
    Tibias escaliers
    Et à trois cents mètres au-dessus du sol
    Le crâne antenne
    Qui ne parle que pour l'écoute"
    Raymond Queneau, Courir les rues, 1967
  • “La tour Eiffel, jupe en dentelle et tête au ciel depuis cent ans veille et attend en regardant passer la vie sur les toits gris du vieux Paris.” 
    Inconnu

En chansons

  • "…Y’a d’la joie la tour Eiffel part en balade
    Comme un’ foll’ elle saut’ la Seine à pieds joints…" 
    Charles Trenet, Y’a d’la joie, 1936.
  • "...La tour Eiffel est toujours là
    Bonjour la tour, bonjour, bonjour Paris..." 
    Mistinguett (1875-1956), La tour Eiffel est toujours là, 1942

Gustave Eiffel l'a dit

  • "Je vais être jaloux de cette Tour. Elle est plus célèbre que moi"
  • "La tour Eiffel sera le plus haut édifice qu’aient jamais élevé les hommes. Ne sera-t-elle pas grandiose à sa façon ?"
  • “La France sera la seule nation dont le drapeau aura une hampe de 300 mètres.” 

Prolonger la lecture : l'art et la tour Eiffel

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le

Réserver un billet

Gagnez du temps, achetez en ligne.

Horaires & Tarifs

Aujourd'hui :
09:30 - 23:45

Tarif :
25.50€

Découvrez la visite ascensionnelle la plus spectaculaire de Paris au tarif maximum de 25.50€ (billet adulte, accès sommet par ascenseurs).