photo Campagne de peinture de la tour Eiffel

Une 20e campagne de peinture décapante

Dimanche 27 août 2017

Modifié le : 08/10/18

Comme tous les sept ans en moyenne, la tour Eiffel sera complètement repeinte à partir de la fin 2018. Pour cette 20e campagne de peinture, qui durera presque trois ans, elle s’offrira aussi le premier décapage à grande échelle de son histoire.

La tour Eiffel s'apprête à être repeinte pour la 20ème fois de son histoire. Question d’esthétique, bien sûr, mais pas seulement. La Tour doit aussi se protéger de son ennemi principal : la corrosion. Tous les sept ans environ depuis sa construction, ses quelque 250 000 m² de surface sont donc recouverts d’une nouvelle couche de peinture.
Ce 20ème chantier durera presque 3 ans et intégrera pour la première fois un décapage préalable à grande échelle.

Des signes de dégradation des anciennes couches

Et pour cause. Depuis les années 90, la superposition des strates de peinture génère une dégradation qui s’accélère, remettant en cause l’adhérence de l’ensemble. Il devient donc indispensable d’enlever totalement cette superposition historique pour repeindre directement sur la structure originelle. Le défi est important de par l’ampleur de la tâche et du fait de la présence de plomb – inhibiteur naturel de corrosion utilisé dans les peintures des 17 premières campagnes. Le retrait de cette substance désormais interdite  implique des conditions particulières de traitement.

Deux chantiers parallèles

Deux chantiers se dérouleront en parallèle. Le haut de la Tour sera repeint de façon simple et habituelle pendant que se dérouleront le décapage et la remise en peinture de la partie basse. Ces derniers travaux ne concernent que 10 % de la Tour, soit en priorité les parties les plus abîmées du monument : depuis le sol jusqu’au 1er étage sur les façades Sud-Ouest et Sud-Est.

Des chantiers-tests

Deux zones de chantiers-tests (lien vers l’article) seront installées sur la façade Sud-Ouest de la Tour, de septembre 2017 à mars 2018. Les équipes y valideront les différentes techniques à utiliser, et prépareront le dispositif de protection des zones de travaux. En fonction de la hauteur à laquelle se dérouleront les travaux, le décapage pourra être réalisé par projection d’un abrasif ou par l’application d’un gel chimique, par induction ou encore au laser. Avec deux objectifs : maîtriser la dispersion des poussières plombées  et minimiser les nuisances.

Des dispositifs de protection contre les nuisances

Comme tous les autres travaux, la campagne de peinture se déroulera sans entraver les visites et le fonctionnement habituel de la Tour. Des dispositifs spécifiques de protection seront prévus lors du retrait des couches contenant du plomb. Mais aussi pour éviter les projections de gouttes de peinture lors du travail en grande hauteur.
La Société d’Exploitation de la Tour Eiffel collabore avec les organismes de protection de la santé au travail et les différentes institutions de protection du patrimoine afin de trouver les méthodes les plus efficaces.

 

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le

Réserver un billet

Gagnez du temps, achetez en ligne.

Horaires & Tarifs

Aujourd'hui :
09:30 - 23:45

Tarif :
25.50€

Découvrez la visite ascensionnelle la plus spectaculaire de Paris au tarif maximum de 25.50€ (billet adulte, accès sommet par ascenseurs).