Dentelle de la tour Eiffel

La Dame de fer : le surnom de la tour Eiffel

Jeudi 18 novembre 2021

Modifié le : 18/11/21

Pourquoi l’appelle-t-on la Dame de fer ?

La Dame de fer est le surnom le plus répandu pour évoquer la tour Eiffel. 

Pourquoi la tour Eiffel ? 

A l’état de projet en 1885, on l’appelait « la Tour de fer de 300 mètres » mais alors qu’elle devient rapidement « la tour de Mr Eiffel », puis «  la tour Eiffel », du nom de son prestigieux créateur, Gustave Eiffel. En 1900, celui-ci publie le récit de sa conception et de sa construction dans un ouvrage très détaillé (plans et planches techniques à l’appui) intitulé « La Tour de trois cents mètres ». A sa réédition en 1902, l’ouvrage s’intitule « La tour Eiffel en 1900 » entérinant bien son nom passé à la postérité. 

Pourquoi ce monument est-il une dame ? 

Alors que la « tour Eiffel » est entrée dans le langage commun dès son ouverture, le monument se féminise au fil des années et se trouve assimilé à une dame au cours du XXème siècle, caractérisé avant tout par le genre féminin du nom Tour. Ajoutez à cela un peu d’anthropomorphisme pour ce monument doté de 4 piliers qu’on appelle aussi jambes ou pieds… Et habillé d’une « jupe » dentelée grâce à sa structure en treillis réhaussée de beaux arcs décoratifs entre ses piliers. 
Symbole de l’avènement du fer, de l’industrie et de la science, la tour Eiffel engage aussi un dialogue atypique avec une autre dame parisienne, son aînée gothique et symbole de la foi, Notre-Dame. 
A l’approche de la cinquantaine, dans les années 1930, on voit donc fleurir dans la presse et les ouvrages les surnoms suivants :  « Grande dame », « Belle grande dame », puis « Grande dame de fer », parfois, avec l’âge, « Vieille dame de fer »… C’est aujourd’hui le surnom « Dame de fer » qui est resté et particulièrement usité dans la presse.

Pourquoi le fer ?

Il s’agit bien entendu du métal de la structure de la Tour : plus précisément du fer puddlé, un métal qui a subi un traitement spécifique pour le rendre plus pur, et encore plus résistant tout en étant moins rigide que l’acier, et plus léger. La Tour est devenue aussi un symbole de solidité et de résistance à toutes les températures, toutes les tempêtes, bref, toutes les conditions météo que vit Paris depuis plus de 130 ans. En étant entretenue dans les règles de l’art et repeinte tous les 7 ans comme l’a prescrit Gustave Eiffel, sa durée de vie n’a pas de limite.

Et l’autre Dame de fer ?

A la fin des années 70, une autre « Dame de fer » fait son apparition. La Première Ministre britannique, Margaret Thatcher, est affublée de ce surnom par un journal soviétique, pour son inflexibilité et son insensibilité aux critiques ou attaques ! Ce surnom, moins affectueux, se répand comme une traînée de poudre dans le monde occidental et lui a survécu de nos jours. 

Cet article vous a plu ? Partagez-le

Réserver un billet

Gagnez du temps, achetez en ligne.

Horaires & Tarifs

Aujourd'hui :
9:30 - 22:45

Tarif :
26.10€

Découvrez la visite ascensionnelle la plus spectaculaire de Paris au tarif maximum de 26.10€ (billet adulte, accès sommet par ascenseurs).