Le nouveau restant Le Jules Verne

Le nouveau visage du restaurant Le Jules Verne

Vendredi 9 août 2019

Modifié le : 09/08/19

Entièrement rénové, le restaurant gastronomique Le Jules Verne, situé au 2ème étage de la tour Eiffel, a rouvert ses portes à l’été 2019, avec aux commandes, le chef Frédéric Anton.

Perché à 125 mètres de hauteur avec une vue exceptionnelle sur Paris, Le Jules Verne est la destination gastronomique incontournable de la capitale, à la hauteur du monument qui l’accueille ! Depuis juillet 2019, Le Jules Verne a dévoilé son nouveau cadre et une carte élaborée par le chef Frédéric Anton, Meilleur Ouvrier de France. 

Pour Le Jules Verne, il a conçu une carte qui met à l’honneur des produits bruts et nobles issus des terroirs de France tels que le crabe, la truffe, la langoustine, la volaille fermière ou encore le chocolat. 

Grâce à de subtiles associations, sa cuisine révèle le meilleur de chaque ingrédient, exaltant arômes et saveurs. Dans l’assiette, les produits sont ciselés par le travail du chef, à l’image de l’architecture toute en dentelle de la tour Eiffel. Frédéric Anton a conçu ses plats comme autant de tableaux gustatifs associant saveurs, couleurs et matières autour de produits de saison. 

Pouvoir s’exprimer sur le monument le plus emblématique de France, c’est une expérience unique dans la vie d’un chef ! La tour Eiffel m’inspire par sa complexité : c’est un lieu magique, à la fois brut et précieux. Ma cuisine doit en être le reflet. Elle doit incarner, mettre en bouche cette parfaite alliance entre la force et la féminité. Le beau et le bon .
Frédéric Anton

Frédéric Anton, chef du Jules Verne
Frédéric Anton - © Marie-Line Sina

Une rencontre inédite entre les arts culinaires et décoratifs

Une émotion gustative magnifiée par le nouvel environnement du restaurant, imaginé par Aline Asmar d'Amman. Aux côtés de Frédéric Anton, elle a souhaité emmener le restaurant dans une nouvelle ère où les arts culinaires et les arts décoratifs dialoguent et tissent des correspondances fortes avec Paris.

Perché à 125 mètres, Le Jules Verne s’ouvre sur une succession de trois salles qui offrent une vue imprenable sur le Champ-de-Mars, le Quai Branly et le Trocadéro. Teinté de gris argenté, gris bleuté et gris vert en écho au ciel, à la Seine et aux pavés, surligné de noir, d’or et de miroirs, l’espace se fluidifie et offre aux convives davantage d’intimité. 

En addition aux trois salles, deux espaces supplémentaires sont agencés : « Le Comptoir » offrant un point de vue sur le ventre de la Tour et l’ingénierie mécanique des poulies jaunes ainsi que « L’alcôve », en face des poulies rouges. 

Nouvelles expériences offertes dans le ciel parisien 

Le restaurant gastronomique de la tour Eiffel se renouvelle dans ses offres et concepts de restauration pour prolonger la promesse d’une parenthèse enchantée dans le ciel parisien… tout au long de la journée ! 

Pour le déjeuner, les convives pourront profiter d’un menu composé de trois plats (105 euros par personne, hors boisson). Pour le dîner, les clients pourront choisir entre un menu dégustation en cinq ou sept tableaux (respectivement 190 euros et 230 euros par personne, hors boisson). 

Pour en savoir plus et réserver au restaurant Le Jules Verne, cliquez ici.

Jules Verne, salle Quai Branly
Stéphan Julliard
1/5

Jules Verne, salle Trocadéro
Marie-Line Sina
2/5

Jues Verne, l'alcove
Marie-Line Sina
3/5

Entrée du Jules Verne
Marie-Line Sina
4/5

Entrée du Jules Verne
Stéphan Julliard
5/5

Le Jules Verne en photos

5 photos

Cet article vous a plu ? Partagez-le

Réserver un billet

Gagnez du temps, achetez en ligne.

Horaires & Tarifs

Aujourd'hui :
09:00 - 00:45

Tarif :
25.50€

Découvrez la visite ascensionnelle la plus spectaculaire de Paris au tarif maximum de 25€ (billet adulte, accès sommet par ascenseurs).