Théâtre à la tour Eiffel

Les installations les plus incroyables à la tour Eiffel

Jeudi 17 décembre 2020

Modifié le : 17/12/20

Depuis sa construction, la tour Eiffel a abrité diverses installations –aujourd’hui disparues- que vous n’auriez jamais soupçonnées !

 

L’appartement de Gustave Eiffel au sommet

Gustave Eiffel s’était effectivement aménagé un petit appartement au sommet de la Tour, sur la plateforme supérieure du dernier étage. Le public ne pouvait accéder qu’au niveau inférieur de cet étage. D’une superficie de 100m2, ce "logement" faisait office de bureau, de laboratoire d’expériences et de lieu convivial de réception des invités de marque de Monsieur Eiffel. 
En savoir plus : Gustave Eiffel a-t-il habité la Tour ?
 

Une rédaction de journal au 2ème étage

Le quotidien Le Figaro avait élu domicile au 2ème étage de la Dame de Fer pour y exposer son savoir-faire pendant les 6 mois de l’Exposition Universelle de 1889. Le pavillon du Figaro abritait une petite rédaction et une rotative d’imprimerie. Les faits et gestes des 24 employés (journalistes, correcteurs, techniciens d’imprimerie) pouvaient être observés par l’ensemble des visiteurs grâce à des baies vitrées. Un journal était édité quasi quotidiennement et relatait des informations consacrées à l’Exposition universelle et à la tour Eiffel.

Pavillon le Figaro à la tour Eiffel
©CNAM

 

Le bureau de poste du 1er étage

Un bureau de poste de la tour Eiffel était situé au premier étage de la tour Eiffel, à 57 mètres d’altitude. Fonctionnel comme un bureau de poste standard (services postaux et bancaires), il était considéré comme le plus petit et le plus beau des bureaux de poste parisiens ! Très apprécié des amateurs de philatélie, il permettait notamment de faire estampiller son envoi avec des timbres de collection et le fameux cachet à date illustré de la tour Eiffel.
L’histoire d’amour entre la tour Eiffel et les philatélistes remonte à l’Exposition universelle de 1889. C’est depuis la tour Eiffel que la carte postale illustrée a fait ses débuts en France ! Des boîtes aux lettres étaient disposées à chaque étage afin que les visiteurs puissent y poster leurs cartes postales dûment oblitérées de cachets privés attestant de leur passage à chaque niveau de la Tour.

La station de radio de la tour Eiffel

Symbole important pour la Dame de Fer, la radio n’est autre que sa sauveuse ! Alors conçue pour n’exister que 20 ans, la tour Eiffel a perduré grâce à Gustave Eiffel qui lui trouva une vocation de laboratoire d’expériences scientifiques, notamment dans le domaine de la télégraphie sans fil. Il y accueille le Général Ferrié et le scientifique Eugène Ducretet pour les premières expériences dans ce domaine. En 1898, Eugène Ducretet parvient à établir la première liaison radio (en morse) entre la Tour et le Panthéon.
Après la Grande Guerre, la Tour donnera jour à la première station de radio en France, "Radio Tour Eiffel" en 1921 qui était située dans le pilier nord. Elle diffusera jusqu’en 1940 des émissions quotidiennes, d’abord brèves, puis les programmes s’étofferont au fil du temps : bulletins météo, cours de la Bourse de Paris, émissions musicales, et même diffusion en direct de concerts.

Emission de radio
Les débuts de la radio : Sacha Guitry, Yvonne Printemps et le général Ferrié - © Collection tour Eiffel

 

Le théâtre du 1er étage

Le 1er étage dispose de la plus grande surface de la Tour, il accueille régulièrement de nombreuses expositions, animations et installations ! Dès l’inauguration de la Tour, quatre restaurants se trouvaient au 1er, l’un d’entre eux situé côté Trocadéro et baptisé « Flamand » a été transformé en théâtre. Le théâtre laissa de nouveau place au restaurant le temps de l’Exposition Universelle de 1900 puis reprit du service jusqu’à la guerre de 1914.
Son architecture en bois avait été pensée et conçue par l’architecte de la tour Eiffel, Stephen Sauvestre puis a été remplacée après l’Exposition Universelle de 1937, pour rendre les lieux plus modernes. 

Théatre au 1er étage de la tour Eiffel
© Collection tour Eiffel

 

Un parking sous la tour Eiffel 

Jusqu’aux années 2000, le parvis était ouvert et se présentait comme un espace public parisien ordinaire. Depuis le début, cette esplanade sous la Tour alterna entre espace pour les piétons et zone laissant le passage aux véhicules. Au début du 20ème siècle, les dames et messieurs habillés à la mode Belle Epoque, descendaient de leur voiture tirée par des chevaux, directement sur le trottoir devant un pilier de la Tour pour aller visiter la Dame de Fer ! Plus tard, dans les années 70 et 80, à l’heure du « Paris tout voiture », un grand parking pour les véhicules occupait quasiment l’intégralité de cette esplanade. 
Aujourd’hui définitivement sauvegardé comme espace de balade, le parvis donne non seulement accès à une visite de la tour Eiffel par un de ces piliers, mais il propose également des boutiques de souvenirs et des espaces de restauration. Accessible gratuitement à tous (il suffit de passer les contrôles de sécurité à l’une des 2 entrées du site), le parvis est désormais réuni avec les jardins historiques de la tour Eiffel, rénovés en 2018, et forme un écrin de tranquillité pour une balade typiquement parisienne à ne pas rater !

Vue aérienne sur la tour Eiffel
Vue aérienne de la tour Eiffel en 1975 ©IGN 2020 via le service remonterletemps.ign.fr 

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le

Réserver un billet

Gagnez du temps, achetez en ligne.

Horaires & Tarifs

Aujourd'hui :
09:30 - 22:30

Tarif :
26.10€

Découvrez la visite ascensionnelle la plus spectaculaire de Paris au tarif maximum de 26.10€ (billet adulte, accès sommet par ascenseurs).